IMPORTANT :

Nous travaillons actuellement sur la réalisation du nouveau site de la Mutuelle GSMC. Plus simple, plus visuel et plus complet, il accompagnera votre santé au quotidien.
PAS D’INQUIÉTUDE ! Vous retrouverez toutes vos fonctionnalités et bien plus encore !
Rendez-vous très vite pour le découvrir !

Actualité

retour

 

Comment identifier et prévenir les troubles de la mémoire ?

Qu’est-ce qu’un trouble de la mémoire ? Quand faut-il s’en inquiéter et quelles en sont les causes ? La Mutuelle GSMC répond à vos questions et vous donne quelques conseils pour prévenir les troubles de la mémoire.trouble-de-la-memoire-lies-a-l-age

Quand s’inquiéter des troubles de la mémoire ?

Les troubles de la mémoire ne sont pas nécessairement inquiétants. En effet, il en existe différents types, dont certains sont bénins. Toutefois, en cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin pour vous rassurer.

Les différents types de troubles de la mémoire

On parle de « trouble de la mémoire », lorsque l’on a des difficultés à se souvenir d’un fait nouveau ou que notre capacité à retrouver un souvenir ancien est altérée. On distingue différents types de troubles de la mémoire. Certains sont bénins et passagers, tandis que d’autres peuvent s’avérer plus durables :

  • l'amnésie rétrograde correspond à la perte des souvenirs anciens ;
  • l'amnésie antérograde se manifeste par l’oubli des événements récents, alors que les souvenirs plus anciens restent intacts ;
  • l'amnésie lacunaire survient au cours d’un événement, comme une perte de connaissance ou une crise d'épilepsie, mais n’affecte pas la mémoire antérieure ni ultérieure.

Quand consulter un médecin ?

Il est possible de manifester des troubles de la mémoire à tout âge, pendant de courtes périodes, et plus particulièrement en cas de stress, d’anxiété ou de fatigue intense. Toutefois, avec l’âge, la capacité de mémorisation du cerveau devient moins performante. Une maladie n’est donc pas forcément toujours en cause.

Certains signes doivent cependant alerter et nécessitent une consultation chez le médecin :

  • si les troubles de la mémoire deviennent fréquents, voire constants, ou s’ils s’aggravent ;
  • si ces troubles rendent le quotidien difficile (pour cuisiner, se nourrir, se laver, etc.) ;
  • s’ils altèrent le sens de l’orientation ou le souvenir de sa destination ;
  • s’ils ont un impact sur des capacités, comme parler, lire, compter, comprendre son entourage, structurer sa pensée ou effectuer certaines actions ;
  • s’ils provoquent la perte récurrente d'objets ;
  • si d’autres symptômes sont à noter, comme une grande anxiété, voire un état dépressif.

À lire aussi : Tout savoir sur la maladie d’Alzheimer

Quelles sont les causes les plus fréquentes des troubles de la mémoire ?

Les troubles de la mémoire ont généralement pour origine l’âge, un déficit cognitif léger, la dépression, le stress ou une démence.

Âge et troubles de la mémoire

Avec l’âge, comme notre corps, le cerveau vieillit. La mémoire devient donc moins performante. Beaucoup de personnes âgées ne parviennent plus à se souvenir de certaines informations de manière momentanée.

Les troubles de la mémoire dus à une démence

La démence, dont la maladie d’Alzheimer fait partie, impacte plus sérieusement les fonctions cognitives. Elle se manifeste d’abord par de légers troubles de la mémoire, puis s’aggrave avec le temps. Les personnes atteintes de démence peuvent tout à fait avoir conscience de leurs pertes de mémoire au début de leur maladie. Par la suite, elles ne s’en rendent plus compte et ont tendance à les nier.

Les troubles cognitifs légers

Les troubles cognitifs légers se manifestent, le plus souvent, avec l’âge. La personne présente alors des pertes de mémoire sans gravité qui n’impactent que peu son quotidien. Elle peut oublier des conversations récentes ou des rendez-vous. En revanche, ses souvenirs du passé restent intacts.

Les troubles de la mémoire provoqués par le stress ou la dépression

En cas de stress ou de fatigue intense, la capacité de mémorisation du cerveau devient moins efficace. Dans ces cas, les troubles de la mémoire disparaissent avec le repos et la détente. De même, un état dépressif peut impacter la mémoire. Si la dépression est prise en charge et guérie, les pertes de mémoire disparaissent d’elles-mêmes également.

Comment prévenir les troubles de la mémoire ?

À ce jour, il existe néanmoins des moyens assez simples d’exercer ses fonctions cognitives pour prévenir les troubles de la mémoire. Quelques activités suffisent à exercer son cerveau, notamment :

  • l’apprentissage (d’un instrument, d’une langue étrangère, etc.) ;
  • la lecture et l’écriture ;
  • le travail sur ordinateur (jeux, tableur, traitement texte, etc.) ;
  • les activités manuelles (peinture, tricot, dessin, etc.) ;
  • les exercices mentaux (mots croisés, sudoku, échecs, calculs, etc.)
  • les activités sociales (discussions, visites, rencontres, etc.).

À lire aussi : Stimulation cognitive : comment muscler son cerveau à tout âge ?

La Mutuelle GSMC vous accompagne…

La Mutuelle GSMC vous aide à stimuler votre cerveau en faisant travailler vos neurones et votre mémoire grâce à ses partenaires Dynseo et CogniFit. Ces applications d’entraînement cérébral vous proposent des exercices ludiques et personnalisés pour renforcer vos fonctions cognitives.

N’hésitez pas à nous contacter !

Et comme toujours, n’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez réagir ou obtenir des précisions !

Veuillez patienter

Rafraîchir la page - Contactez-nous

Parrainez vos proches et bénéficiez de 30 euros de bons cadeaux !

Parrainez jusqu'à 3 de vos proches et bénéficiez à chaque fois d'un bon cadeau de 30 € offert pour vous et votre filleul !

Votre mutuelle à votre écoute :

Contactez-nous par email
contact@mutuellegsmc.fr

03 20 47 62 00
Du lundi au vendredi
de 8h30 à 17h30

Héron parc
40 rue de la vague
CS 20455
59658 Villeneuve d'Ascq